CONTACT

contact@lechappeebulles.com

 

06 41 97 82 98

Frais de port offert dès 59€ d'achat

BLOG

La fabrication du savon à froid

12/10/2021

La fabrication du savon à froid

Comment fabriquer un savon à froid BIO ?


Qu’est-ce qu’un savon à froid BIO ?


Le savon est un produit considéré comme un cosmétique rincé, produit d’une réaction chimique : Corps gras + Hydroxyde de sodium = Savon + Glycérine. D’un point de vue légal, l’appellation « naturel » ne peut être utilisée pour un savon car il est le résultat d’une réaction chimique même si la majorité des ingrédients est issue de matières végétales naturelles provenant de l’agriculture biologique.
Il est important de connaître les propriétés des corps gras, des substances ajoutées et de faire des tests… afin de vérifier la stabilité, la fiabilité et la douceur de votre création.


Pourquoi fabriquer un savon à froid BIO ?


-    Pour notre peau : La glycérine issue de la saponification à froid est conservée dans le savon ( entre 7% à 8% ).
(Elle est émolliente, c’est-à-dire qu’elle va réduire la déshydratation ou la sécheresse de la peau).
-    Pour notre bien-être et celui du vivant : La méthode de transformation est non énergivore donc non émettrice de dioxyde de carbone. Le choix d’ingrédients BIO ou écoresponsables est une question d’engagement.
-    Pour les bienfaits des insaponifiables (c’est-à-dire les éléments qui ne vont pas se transformer en savon ni en glycérine). Chaque huile végétale contient une part d’insaponifiables (des éléments qui ont des vertus pour la peau et qui sont conservés dans le savon).

- En SAF (petit nom pour la saponification à froid ), les savons sont "surgras", c'est à dire qu'ils comportent une quantité plus importante de corps gras et/ou d'huiles végétales. En général, on qualifie de savon "surgras", un savon qui contient plus de 5% de surgras. Le surgras va permettre au savon d'être moins détergent.
-    Le choix des ingrédients (à L'Echappée Bulles, les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique) nécessite une certaine connaissance de leurs propriétés dans les savons artisanaux. A l'Echappée Bulles, les corps gras les plus utilisés sont des huiles végétales : huile de coco, huile d'olive, beurre de karité, huile d'amande douce, huile de colza, huile de tournesol, beurre de cacao, huile de macadamia...

Ces huiles végétales sont pleines d'acide gras. Nous n'utilisons pas d'huile de palme.

Un savon à froid va donc contribuer a l'hydratation de la peau. Moins agressif qu'un gel douche, il permet de garder une peau douce.


Quels ingrédients faut-il pour fabriquer un savon à froid ?


Les oléagineux (toutes les plantes cultivées pour leur teneur en matières grasses) issus de l’agriculture biologique
-    Corps gras : huiles/beurres végétaux ou graisse animale (oui c’est possible !)
-    Hydroxyde de sodium : on le trouve chez les droguistes sous forme de perles ou liquide (30%) dans la grande distribution. Pour les premières fois, il vaut mieux faire le choix d’acheter de la soude déjà en lessive.

-    Le choix des ingrédients est soumis à une bonne connaissance de leurs propriétés (à L'Echappée Bulles, les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique).


Les ajouts ou actifs :
-    Colorants : argiles / mica / extraits de plantes.
-    Parfums : huiles essentielles / fragrance naturelle.
-    Extraits de plantes pour leurs propriétés : poudres avec des granulométries variables.


Lorsque l’on souhaite se lancer dans la fabrication artisanale de savon à froid, en toute fiabilité, il existe de nombreux calculateurs en ligne afin de pouvoir créer une formule simple (cela évite les erreurs de calculs).


SOAPCALC
http://www.soapcalc.net/calc/soapcalcwp.asp
MENDRULANDIA
https://calc.mendrulandia.es/?lg=fr
SOAPHOMEMADE
https://soaphomemade.com/index.php
AROMA ZONE
https://www.aroma-zone.com/info/calculateur-de-saponification

 

Le savon à froid : la réglementation.


Le savon à froid est considéré comme un cosmétique et donc, toutes les formules doivent être validées par un toxicologue. Avant toute mise sur le marché, chaque formule doit être déposée sur le portail du CPNP (Cosmetic Products Notification Portal). Le lieu de fabrication doit être déclaré "Laboratoire de fabrication aux normes des Bonnes Pratiques de Fabrication" auprès à l’ANSM (l’Agence Nationale de Santé et du médicament).
La sécurité : Il est nécessaire de se protéger (visage, mains, pieds), lors de la manipulation de la lessive de soude (en perles ou en liquide) ainsi que le plan de travail. La lessive de soude peut provoquer des brûlures chimiques (lessive de soude / pâte à savon / soude en perles).
Ce type de brûlure est grave et doit être traitée immédiatement. Dans un premier temps, il est essentiel d'arroser abondamment la brûlure à l'eau tiède, durant 30 à 60 minutes. L'urgence est de diluer et éliminer le produit chimique, le plus tôt possible après le contact. Ne pas hésiter à consulter un médecin, si des démangeaisons ou des picotements surviennent.

 

Les 5 étapes de la fabrication du savon à froid


Etape 1 : La préparation.

 

Tâches préparatoires : Etablir la formule, procéder à la pesée des ingrédients, préparation du poste de travail.
Votre plan de travail doit être protégé avec des journaux. Tous les ustensiles en aluminium sont à proscrire (l’aluminium et la soude ne font pas bon ménage).
Le matériel nécessaire pour vous protéger : chaussures fermées (on n’est pas à l’abri de coulée de savon au sol ),  des gants de protection à mi manche + Tee-shirt manches longues, des lunettes de protection, un masque de protection.

 

 

            

 

 

Etape 2 : La création de votre pâte à savon.


La lessive de soude doit être versée dans le mélange de corps gras. Le mélange s’homogénéise et la pâte à savon se forme : c’est la saponification à froid. ( C'est un mélange caustique qui va évoluer au cours du temps ). La pâte d’abord fluide s’épaissit au fur et à mesure. Un sillon se forme en surface (comme une crème anglaise pour les cuisiniers). C’est ce que l’on appelle la trace. La pâte à savon peut parfois très très très vite figer. Cela va dépendre des ajouts faits. C’est aussi maintenant que l’on ajoute les actifs : huiles essentielles, argiles, pétales de fleurs, miel, lait ect…

           

Etape 3 : La coulée de savon.


Selon le « design » du savon, vous pouvez avoir deux, trois, quatre couleurs (Il faut y réfléchir lorsque vous créez la formule !). Il existe une infinité de marbrages.
Au bout de 24h à 48h, vous pouvez démouler afin de procéder à la découpe.

 

  
                 

Etape 4 : La découpe et l'estampillage.


Lorsque le savon est dur (manipulable), vous pouvez démouler et découper ( la manipulation se fait toujours avec des gants car le savon est encore caustique ), et c'est aussi à ce moment-là qu'il sera estampillé et mis en "cure".

 

 

            
      

Etape 5 : Le séchage ou la « cure ».


Le séchage selon la formule peut prendre entre 4 et 8 semaines. Les choix du savonnier sont déterminants pour équilibrés sa formule.
La cure est l’étape où le savon perd en eau.
Il y a deux raisons pour lesquelles, il faut laisser "curer" le savon : le PH alcalin va baisser (de 11 à 9). Le savon va se stabiliser en termes d’odeur, de texture et de couleur. Le savon a besoin de sécher (par évaporation) afin de durcir et de ne pas fondre dès les premières utilisations.
Le lieu de cure a son importance : un environnement aéré, à l’abri de la lumière, du soleil et de l’humidité. A l’Échappée bulles, les savons sèchent en hygrométrie (inférieure à 60) et en température contrôlée (entre 18°C et 25°C).
Sur certaine formule, les couleurs vont mystérieusement changer... C’est pour cela que chaque lot de fabrication est unique car même si tout est fait pour que les conditions de fabrication soient stables, elles ne sont jamais totalement les mêmes.
A la fin de la période de cure, il est possible de mesurer le PH du savon (soit avec un PH mètre, soit avec du papier PH) qui doit situer aux alentours de 9.

 

Savon BIO en "en cure"

 

Finalement, qu’est-ce qu’un savon BIO ?

 

Mon cahier des charges personnel:

- un procédé de fabrication non-énergivore : la saponification à froid.

- des matières premières issues de l'agriculture et des élevages certifiés BIO ( AB / Mention Nature et Progrès ect ...).

- un conditionnement protecteur respectueux de l'environnement.

- le plaisir créatif de la savonnière.

 

Et là tout est une question de propriétés des matières premières choisies … la suite au prochain épisode.

 

-Evelyne-
 

© 2019 - 2021 | L'Echappée Bulles

Accueil • Mentions légales • Politique de confidentialité